Allocution de l’Ambassadeur Louis Harold Joseph à la rencontre de la communauté haïtienne


Allocution de l'Ambassadeur Louis Harold Joseph
à l’occasion de la première rencontre annuelle
de la communauté des ressortissants haïtiens vivant au Japon
Tokyo, 19 novembre 2016


Honorables membres de la communauté haïtienne vivant au Japon,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais en tout premier lieu remercier les membres de la communauté qui ont pris l’initiative d’organiser cette importante réunion qui sera désormais une rencontre annuelle.  Je crois que cette initiative arrive à point nommé, d’une part pour la simple et bonne raison que je viens d’arriver comme nouveau Représentant d’Haïti au Japon et que je pensais très sérieusement à rencontrer les membres de cette communauté ; d’autre part, demain nous allons avoir des élections générales en Haïti, et de ces joutes électorales sortiront de nouveaux dirigeants élus au suffrage universel qui auront la responsabilité de diriger le pays durant les cinq prochaines années. Il est opportun que cette communauté se réunisse pour se concerter sur des dispositions à prendre pour apporter leur modeste contribution au développement économique et social d’Haïti. Aussi, Honorables membres de la Communauté haïtienne, permettez que je réclame un ban nourri pour tous les promoteurs de cette première Rencontre annuelle.

Le 4 octobre dernier l’ouragan Matthew a frappé sévèrement Haïti, notamment les Départements du Sud, du Sud-est, des Nippes, de la Grand’Anse et du Nord-ouest. Les dégâts  sont énormes, les pertes en vies humaines dépassent 500 morts et les pertes matérielles se chiffrent  à des milliards de dollars. Je recommande donc une minute de silence pour nos soeurs et frères qui ont péri dans cette catastrophe.

  J’avais recommandé à plusieurs d’entre vous de consulter le Site Web de la Mission pour toutes informations supplémentaires relatives à l’Ambassade et à l’Ambassadeur. Je suis certain que vous disposez maintenant de toutes les informations qui vous sont nécessaires. Toutefois, en ce qui me concerne, je voudrais appeler l’attention sur deux points que je juge assez importants :

  1. Le premier concerne mon passage aux Bahamas. A ce poste que j’ai occupé de 2002 à 2010, j’ai acquis l’expérience de travailler étroitement avec une communauté haïtienne à l’étranger. En effet aux Bahamas j’étais en consultation permanente avec la communauté pour défendre ses intérêts et ceux d’Haïti, pour prendre des positions officielles, ou pour préparer des rencontres et des négociations bilatérales. Je puiserai certainement de cette expérience pour travailler en toute harmonie avec la communauté haïtienne vivant au Japon.
  2. Le second point se rapporte à mon expérience dans le domaine de la promotion commerciale et des investissements que je voudrais mettre à profit pendant mon passage à Tokyo à la tête de l’Ambassade. En effet, j’ai fait mon entrée dans l’Administration haïtienne au Ministère du Commerce et de l’industrie, où j’ai été le Chef de Service du Centre d’information Commerciale et Industrielle. Des années plus tard, je me suis retrouvé à l’Ambassade d’Haïti à Washington, DC, comme Attaché Commercial ou Responsable des Affaires économiques et commerciales. Mon principal objectif au Japon est de promouvoir, d’une part, les exportations haïtiennes vers le Japon et, d’autre part, les investissements japonais et asiatiques en Haïti.

Peut-être certains d’entre vous s’étonnent que je n’ai pas encore mentionné le volet “promotion culturelle”. La Chancellerie haïtienne ne se permettrait jamais de ne pas inclure la promotion culturelle d’Haïti dans la feuille de route d’une mission diplomatique ou consulaire haïtienne. Donc le culturel est bien présent dans notre programme de promotion d’Haïti au Japon. D’autant que, culturellement parlant, nous avons beaucoup à offrir aux étrangers. Durant un récent voyage d’étude organisé par le Ministère des Affaires Etrangères du Japon à Fukuoka et à l’Ile d’Iki, j’ai observé comment les Japonais ont pris de petites choses ou des faits anodins et les ont rendus magnifiques. Tout objet ou fait de la vie quotidienne a une histoire et c’est la manière de conter cette histoire qui confère à ce fait ou cet objet un caractère grandiose ou solennel. En Haïti nous avons une histoire unique et magnifique à raconter au monde entier, et nous devrions apprendre à mieux l’exploiter.

En ce qui a trait aux rapports de cette Ambassade avec la Communauté haïtienne au Japon, je peux vous assurer d’ores et déjà que nous ne ménagerons aucun effort, aucun sacrifice, pour qu’ils soient transparents et excellents. En témoigne cette importante réunion annuelle que nous organisons, d’entrée de jeu, en étroite collaboration.

L’ordre du jour de la rencontre a été préparé de concert avec des leaders de la communauté. Et je crois qu’il existe un consensus autour des différentes thématiques qui seront débattues.

Honorables Compatriotes, pour terminer mon intervention, permettez que je paraphrase feu Président John F. Kennedy des Etats Unis d’Amérique : “Ne demandez pas à Haïti ce qu’elle peut faire pour vous, mais ce que vous, vous pourriez faire pour Haïti, la mère patrie.

Je vous remercie de votre attention !

© AMBASSADE DE LA RepubliQUE D’Haiti A Tokyo ▪︎ JapOn 2016