Nouvelles


Don de deux véhicules d’urgence à la ville de Pétion-ville

Don de deux véhicules d’urgence à la ville de Pétion-Ville par le Service d’Incendie de la région métropolitaine de Tokyo


Ambassadeur Louis Harold Joseph et Chef Adjoint Akinori Matsui signant l'accord

Autres Photos


18 juillet 2017.-  L’Ambassade de la République d’Haïti au Japon et le Service d’incendie de la région métropolitaine de Tokyo ont signé un accord relatif au transfert de deux véhicules d’urgence, un camion pompier et une ambulance, destinés à la ville de Pétion-Ville.

Cet accord stipule les conditions dans lesquelles le transfert de droit de propriété est effectué entre les deux parties.

Ont pris part à la cérémonie de transfert des deux véhicules, du côté de la Mission, l’Ambassadeur Louis Harold JOSEPH (Chargé d’Affaires a.i.) et le Conseiller Francilien VICTORIN, tandis que du côté de la ville de Tokyo, MM.  Shigeru ISHIGE, Akinori MATSUI et Shota KAWAHARA, respectivement Membre de l’Assemblée de Tokyo, Chef Adjoint et Chef de Bataillon au Service d’incendie de Tokyo.

Il importe de souligner que ce projet de donation de deux véhicules d’urgence conclu aujourd’hui a débuté en février-mars de l’année dernière après qu’un terrible incendie ait éclaté dans la ville de Pétion-Ville et que le Ministre Conseiller et Chargé d’Affaires a.i. d'alors, Mme Judith EXAVIER, ait introduit une requête auprès de la ville de Tokyo par l’entremise de l’Honorable Shigeru ISHIGE, Membre de l’Assemblée de Tokyo.

Les deux véhicules seront expédiés à Port-au-Prince à la fin de ce mois et arriveront à destination dans 30-40 jours, c’est-à-dire à la fin du mois d’août ou à la mi-septembre 2017.


Former President Rene Preval’s Death

Circular Note Inviting the Members of the Diplomatic Corps and International Organizations in Tokyo to Sign the Condolences Book Opened on the Occasion of Former President Rene Preval’s Death


A FEW PICTURES


AHJ-149-037-17

The Embassy of the Republic of Haiti in Japan presents its compliments to the Ministry of Foreign Affairs of Japan, all Diplomatic Missions and International Organizations in Tokyo, and has to inform, with profound grief, that His Excellency Mr. René PRÉVAL, former President of the Republic of Haiti, passed away at the age of 74, on March 3, 2017.

A Book of Condolences will be opened at the Embassy of the Republic of Haiti on :

Wednesday, March 8 :  01:00 pm - 04:00 pm

Thursday, March 9    :  10:00 am - 12:00 pm

Friday, March 10       :  10:00 am - 04:00 pm

The Embassy of the Republic of Haiti in Japan avails itself of this opportunity to renew to the Ministry of Foreign Affairs of Japan, all Diplomatic Missions and International Organizations in Tokyo the assurances of its highest consideration.

Tokyo, March 6, 2017


To the Ministry of Foreign Affairs of Japan
All Diplomatic Missions
And International Organizations
Tokyo, Japan


Premier janvier 2017 : Message de l’Ambassadeur Louis Harold Joseph, Chargé d’Affaires a.i.

Message de l’Ambassadeur Louis Harold Joseph, Chargé d’Affaires a.i., à l’occasion du 213e Anniversaire de  l’Indépendance de la République d’Haïti
 et du nouvel an, publié dans le quotidien “The Japan Times”, le Premier janvier 2017

The Japan Times
1er Janvier 2017

Le Premier janvier 2017 ramène une double célébration pour la République d’Haïti. La première concerne l’anniversaire de l’Indépendance d’Haïti, première République noire indépendante du monde. En ce grand jour, nous avons une pensée spéciale pour tous les héros de notre indépendance, Toussaint Louverture, Jean-Jacques Dessalines, Henry Christophe, Alexandre Pétion, Capois-la-mort, etc.,  qui nous ont légué le 1er Janvier 1804 cette terre de liberté qui est considérée comme le point de départ du mouvement anti-esclavagiste et de l’auto-détermination des peuples.  Dès le départ, les pères fondateurs nous ont tracé la voie à suivre en politique étrangère : l’humanisme et le multilatéralisme. En effet, Alexandre Pétion, le second Chef d’Etat Haïtien n’a hésité une seconde à fournir à  Simon Bolivar des armes, des munitions et des hommes pour libérer des régions de l’Amérique du sud. Et quand Bolivar lui a demandé qu’est ce qu’il lui fallait donner en retour, il lui a répondu “la libération des esclaves, partout où il vaincra”. Aujourd’hui, Haïti est membre de bien des organisations régionales et internationales.

A tous les haïtiens, qu’ils soient en Haïti ou ailleurs, notamment à tous ceux qui ont fait du Japon leur résidence de choix, nous leur disons bon anniversaire.

La seconde célébration concerne le nouvel an. En cette occasion, tant en mon nom personnel qu’en celui du Gouvernement et du peuple haïtiens, je présente mes meilleurs voeux de santé, paix et prospérité, d’une part, au Gouvernement et au peuple japonais et, d’autre part, aux ressortissants haïtiens vivant au Japon.  Je profite de l’occasion pour adresser au peuple et au Gouvernement japonais mes plus vifs remerciements pour leur soutien indéfectible et leur grande compassion. En effet, le Japon est toujours aux côtés d’Haïti pour lui apporter son support au développement économique et social. Dans les moments difficiles, notamment à l’occasion du  tremblement de terre du 12 janvier 2010 et de l’ouragan Matthew d’octobre dernier, le Japon est toujours parmi les premiers pays à apporter son soutien à Haïti. 

A l’aube de cette nouvelle année, en ce qui concerne les relations Haïtiano-japonaises, notre souhait le plus cher est que les deux pays se rapprochent davantage et que les liens économiques et commerciaux  se raffermissent. Les opportunités dans les deux pays sont énormes, il s’agit de les identifier, d’avoir une vision et de les exploiter. Durant les dix prochaines années Haïti est un pays à construire et reconstruire, mais il nous faut mieux bâtir en respectant les normes parasismiques et paracycloniques.  Le nombre élevé de pertes en vies humaines lors des catastrophes naturelles interpelle tous les haïtiens.  Plus de 250.000 personnes ont perdu leur vie lors du tremblement de terre de 2010 et, plus près de nous, en octobre dernier, nous avons enregistré plus de 500 morts après le passage de l’ouragan Matthew. L’expertise confirmée du Japon dans le domaine de la gestion et de la mitigation des désastres naturels est reconnue à travers le monde. Les ingénieurs et les firmes de construction japonais pourraient apporter une contribution exceptionnelle à la reconstruction d’Haïti.

Vis-à-vis du Japon, l’avantage comparatif d’Haïti se situe dans l’industrie d’assemblage et dans certaines denrées agricoles comme le café et le cacao gourmets produits en haute altitude dans des zones à micro climat. D’ores et déjà, l’Ambassade de la République d’Haïti au Japon est disposée à entamer des pourparlers  avec tous ceux qui sont intéressés à importer d’Haïti ou à investir en Haïti.

Pour terminer, nous disons : Vive Haïti, vive le Japon, vive les relations Haïtiano-Japonaises !


Allocution de l’Ambassadeur Louis Harold Joseph à la rencontre de la communauté haïtienne


Allocution de l'Ambassadeur Louis Harold Joseph
à l’occasion de la première rencontre annuelle
de la communauté des ressortissants haïtiens vivant au Japon
Tokyo, 19 novembre 2016


Honorables membres de la communauté haïtienne vivant au Japon,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais en tout premier lieu remercier les membres de la communauté qui ont pris l’initiative d’organiser cette importante réunion qui sera désormais une rencontre annuelle.  Je crois que cette initiative arrive à point nommé, d’une part pour la simple et bonne raison que je viens d’arriver comme nouveau Représentant d’Haïti au Japon et que je pensais très sérieusement à rencontrer les membres de cette communauté ; d’autre part, demain nous allons avoir des élections générales en Haïti, et de ces joutes électorales sortiront de nouveaux dirigeants élus au suffrage universel qui auront la responsabilité de diriger le pays durant les cinq prochaines années. Il est opportun que cette communauté se réunisse pour se concerter sur des dispositions à prendre pour apporter leur modeste contribution au développement économique et social d’Haïti. Aussi, Honorables membres de la Communauté haïtienne, permettez que je réclame un ban nourri pour tous les promoteurs de cette première Rencontre annuelle.

Le 4 octobre dernier l’ouragan Matthew a frappé sévèrement Haïti, notamment les Départements du Sud, du Sud-est, des Nippes, de la Grand’Anse et du Nord-ouest. Les dégâts  sont énormes, les pertes en vies humaines dépassent 500 morts et les pertes matérielles se chiffrent  à des milliards de dollars. Je recommande donc une minute de silence pour nos soeurs et frères qui ont péri dans cette catastrophe.

  J’avais recommandé à plusieurs d’entre vous de consulter le Site Web de la Mission pour toutes informations supplémentaires relatives à l’Ambassade et à l’Ambassadeur. Je suis certain que vous disposez maintenant de toutes les informations qui vous sont nécessaires. Toutefois, en ce qui me concerne, je voudrais appeler l’attention sur deux points que je juge assez importants :

  1. Le premier concerne mon passage aux Bahamas. A ce poste que j’ai occupé de 2002 à 2010, j’ai acquis l’expérience de travailler étroitement avec une communauté haïtienne à l’étranger. En effet aux Bahamas j’étais en consultation permanente avec la communauté pour défendre ses intérêts et ceux d’Haïti, pour prendre des positions officielles, ou pour préparer des rencontres et des négociations bilatérales. Je puiserai certainement de cette expérience pour travailler en toute harmonie avec la communauté haïtienne vivant au Japon.
  2. Le second point se rapporte à mon expérience dans le domaine de la promotion commerciale et des investissements que je voudrais mettre à profit pendant mon passage à Tokyo à la tête de l’Ambassade. En effet, j’ai fait mon entrée dans l’Administration haïtienne au Ministère du Commerce et de l’industrie, où j’ai été le Chef de Service du Centre d’information Commerciale et Industrielle. Des années plus tard, je me suis retrouvé à l’Ambassade d’Haïti à Washington, DC, comme Attaché Commercial ou Responsable des Affaires économiques et commerciales. Mon principal objectif au Japon est de promouvoir, d’une part, les exportations haïtiennes vers le Japon et, d’autre part, les investissements japonais et asiatiques en Haïti.

Peut-être certains d’entre vous s’étonnent que je n’ai pas encore mentionné le volet “promotion culturelle”. La Chancellerie haïtienne ne se permettrait jamais de ne pas inclure la promotion culturelle d’Haïti dans la feuille de route d’une mission diplomatique ou consulaire haïtienne. Donc le culturel est bien présent dans notre programme de promotion d’Haïti au Japon. D’autant que, culturellement parlant, nous avons beaucoup à offrir aux étrangers. Durant un récent voyage d’étude organisé par le Ministère des Affaires Etrangères du Japon à Fukuoka et à l’Ile d’Iki, j’ai observé comment les Japonais ont pris de petites choses ou des faits anodins et les ont rendus magnifiques. Tout objet ou fait de la vie quotidienne a une histoire et c’est la manière de conter cette histoire qui confère à ce fait ou cet objet un caractère grandiose ou solennel. En Haïti nous avons une histoire unique et magnifique à raconter au monde entier, et nous devrions apprendre à mieux l’exploiter.

En ce qui a trait aux rapports de cette Ambassade avec la Communauté haïtienne au Japon, je peux vous assurer d’ores et déjà que nous ne ménagerons aucun effort, aucun sacrifice, pour qu’ils soient transparents et excellents. En témoigne cette importante réunion annuelle que nous organisons, d’entrée de jeu, en étroite collaboration.

L’ordre du jour de la rencontre a été préparé de concert avec des leaders de la communauté. Et je crois qu’il existe un consensus autour des différentes thématiques qui seront débattues.

Honorables Compatriotes, pour terminer mon intervention, permettez que je paraphrase feu Président John F. Kennedy des Etats Unis d’Amérique : “Ne demandez pas à Haïti ce qu’elle peut faire pour vous, mais ce que vous, vous pourriez faire pour Haïti, la mère patrie.

Je vous remercie de votre attention !

Première rencontre annuelle de la communauté haïtienne vivant au Japon

Première rencontre annuelle de la communauté haïtienne vivant au Japon
19 novembre 2016 - Tokyo

Photo de groupe avec des membres de la communauté haïtienne de Japon

La communauté des ressortissants haïtiens vivant au Japon a tenu sa Première Réunion Annuelle le samedi 19 novembre 2016 sous le haut patronage de l’Ambassade de la République d’Haïti au Japon.

Cette communauté est composée approximativement d’une quarantaine de jeunes de moins de 45 ans. Ils sont tous de niveau universitaire, de la licence au doctorat. Certains d’entr’eux travaillent dans des compagnies privées ou des centres universitaires ; d’autres poursuivent leurs études.

Le thème de la rencontre a été “Problématique, défis et solutions” divisé en trois sous-thèmes de réflexion :

  1. La promotion culturelle d’Haïti au Japon ;
  2. La promotion, d’une part, des échanges commerciaux haïtiano-japonais et, d’autre part, des investissements japonais ou asiatiques en Haïti ;
  3. Les rapports de l’Ambassade avec la communauté haïtienne.

La rencontre s’est déroulée dans une atmosphère cordiale et les deux parties en sont sorties satisfaites.  En effet, la communauté apprécie la nouvelle orientation que l’Ambassadeur voudrait donner à la Mission, à savoir, raffermir les excellentes relations qui existent entre Haïti et le Japon tout en assurant la promotion des exportations haïtiennes vers le Japon et en attirant les investissements asiatiques en Haïti. Elle a accueilli avec enthousiaste l’annonce par le Chef de Mission que l’Ambassade fera tout ce qui est possible pour lui offrir un service de qualité et travailler de concert avec elle.

Les membres de la communauté se considèrent tous comme des agents de promotion d’Haïti.  Pour eux, aucun sacrifice n’est trop grand pour soutenir l’Ambassade dans sa noble mission de promouvoir le pays. La réunion s’est terminée par une collation offerte aux participants et une session de photos.


Allocution de
L'Ambassadeur Louis Harold Joseph
Chargé d’Affaires a.i.


Le Premier Ministre Haïtien a reçu en audience l’Ambassadeur du Japon


Le Premier Ministre de la République d'Haïti, Son Excellence Monsieur Enex JEAN-CHARLES, a reçu, en audience, à la Primature, le jeudi 27 octobre 2016, l’Ambassadeur du Japon accrédité en Haïti, Son Excellence Monsieur Yoshiaki HATTA.

Source: Primature

La Croix-Rouge japonaise répond positivement à l’appel de l'ONU

La Croix-Rouge japonaise a répondu positivement
à l’appel humanitaire d’urgence de l’ONU en faveur des compatriotes haïtiens durement frappés par le passage de l’ouragan Matthew


Tokyo - Japon.- Le Président de la Société de la Croix-Rouge japonaise, M. Tadateru KONOE, par lettre en date du 14 octobre 2016, a informé l’Ambassade que l’institution qu’il dirige a fait une contribution de 10 million de yens en réponse à l’appel lancé par la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour soutenir les activités de secours engagées par la Croix-Rouge haïtienne, suite au passage de l’ouragan Matthew en Haïti.


Réf : WSAHJ-630-236-16

Visite de sympathies à la Mission

Visite de sympathies du Maire et du Président
de l’Assemblée du District de Minato à l’Ambassade


(De gauche à droite, Maire Masaaki Takei, Ambassadeur Louis H.Joseph et Président Masahiko Ukai)

Le Maire et le Président de l’Assemblée du District de Minato, respectivement M. Masaaki Takei et M. Masahiko Ukai, ont effectué une visite de sympathies à l’Ambassade de la République d’Haïti au Japon le mardi 18 octobre 2016. Ils ont en profité pour offrir séparément 1 million et 100 mille yens, à titre de dons, à l’intention des compatriotes haïtiens durement frappés par le passage de l’ouragan Matthew en Haïti.

L’Ambassadeur Louis Harold Joseph, tant en son nom personnel qu’en celui du Gouvernement et du peuple haïtiens, a remercié ces deux visiteurs de marque de leur visite et les a priés de bien vouloir transmettre ses remerciements à la vaillante population de Minato qui, par leur organe, a témoigné au peuple haïtien de sa compassion et de sa grande générosité.

Les 1.1 million de yens (soit environ US$ 11.000,00) seront transférés à Port-au-Prince aussitôt que possible.

Il importe de souligner que l’Ambassade est située à Minato qui est un District de la ville de Tokyo, la capitale du Japon.


Aide humanitaire du Japon à Haiti

Aide humanitaire du Japon à Haïti
à travers quatre (4) organes affiliés des Nations Unies


Tokyo, le 21 octobre 2016

La Chancellerie japonaise par Communiqué de presse en date du 21 octobre 2016 informe le public en général de la décision du Gouvernement Japonais d’octroyer à Haïti une aide d’urgence de 3 millions de dollars américains (US$ 3 000 000,00) à travers quatre organes affiliés des Nations Unies, en l’occurence : 

  1. Le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF)
  2. Le Programme Alimentaire Mondial (PAM)
  3. La Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FISCC)
  4. Le Programme des Nations Unies pour le Développement ( PNUD).

Par ailleurs, le Communiqué précise que cette aide d’urgence offerte dans le cadre d’une assistance humanitaire sera utilisée au profit des zones qui ont été énormément touchées suite au passage de l’ouragan Matthew en Haïti.


Source:
Ministère des Affaires Etrangères du Japon
Communiqué de Presse G-1101
21 octobre 2016


Trois Journées de Deuil déclarées

Suite aux effets dévastateurs de l’ouragan Matthew
trois journées de deuil sont déclarées en Haïti


Présidence de la République d’Haïti
Communiqué de presse

Port-au-Prince, le samedi 8 octobre 2016: Le Bureau de Communication de la Présidence informe le public en général et la presse en particulier que, par arrêté en date du 8 octobre 2016, les dimanche 9, lundi 10 et mardi 11 octobre 2016 sont déclarés jours de deuil national.

Ces trois (3) journées de deuil national, non chômées, sont déclarées dans le but d'associer le pays tout entier au deuil des parents et amis des disparus et à la souffrance des populations affectées dans tout le pays par les effets dévastateurs du passage de l'ouragan Matthew en Haïti.

Durant les trois (3) journées de deuil, le drapeau national sera mis en berne, les discothèques et autres établissements assimilés resteront fermés, et les stations de radio et de télévision sont invitées à programmer des émissions et de la musique de circonstance.

FIN


© AMBASSADE DE LA RepubliQUE D’Haiti A Tokyo ▪︎ JapOn 2016